Wiki Ace Attorney
Advertisement

Apollo Justice: Ace Attorney (逆転 裁判 4, Gyakuten Saiban 4) est le quatrième jeu de la série Ace Attorney. Il est sorti au Japon le 12 avril 2007 et en Europe le 9 mai 2008 sur Nintendo DS. On y suit les aventures d’Apollo Justice, avocat débutant, qui succède à Phoenix Wright en tant que personnage principal.

Une version Android et iOS est sortie en décembre 2016. Une réédition sur Nintendo 3DS a été publiée en novembre 2017. Aucune de ces deux éditions ne comporte de traduction française.

Le jeu fait également partie de la collection Apollo Justice: Ace Attorney Trilogy, sortie le 25 janvier 2024 sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One et Steam.

Affaires[]

  • Atout et volte-face : Phoenix Wright, qui travaille au Borsch Club depuis qu’il a perdu son badge d’avocat, est accusé d’avoir tué un client lors d’une partie de poker. Apollo Justice, dont il s’agit du tout premier procès, doit se charger de sa défense avec l’aide de Kristoph Gavin.
  • Boulevard des volte-face : Plusieurs événements inhabituels se produisent le même jour : alors qu’un voleur de culottes sévit dans le quartier, Phoenix se fait percuter par une voiture, un stand de nouilles disparaît, et un médecin est tué au parc communal. Willy Kitaki, le fils d’une famille de gangsters, est suspecté et Apollo le défend au tribunal.
  • Volte-face et Sérénade : Lors d’un concert des Gavinners, le groupe de rock du procureur Konrad Gavin, un homme est tué. Apollo doit prouver l’innocence de Tomas Kashkash, le pianiste qui accompagne la chanteuse Lamiroir.
  • Volte-face et Succession : Un peintre du nom de Joseph Monin est empoisonné à son studio. Sa fille Vera est arrêtée et Apollo, à l’aide de Phoenix et de l’enquête que celui-ci a menée ces sept dernières années, doit démêler les circonstances du meurtre et des événements ayant conduit à la tragédie.

Personnages principaux[]

  • Apollo Justice est un avocat débutant qui travaille initialement pour Kristoph Gavin, avant de rejoindre l’Agence à tout faire Wright. Il possède un pouvoir qui lui permet de percevoir les tics nerveux des personnes qui cachent quelque chose à l’aide de son bracelet.
  • Vérité Wright est la fille adoptive de Phoenix Wright et la fille biologique de Zachary Grimoire. Magicienne, elle accompagne aussi Apollo lors de ses enquêtes.
  • Phoenix Wright est le précédent protagoniste de la saga et un ancien avocat de la défense. Accusé de falsification de pièces à conviction, il s’est fait radier du barreau sept ans auparavant et, depuis, gère l’Agence à tout faire Wright avec Vérité.
  • Ema Skye, qui fait son retour après son apparition dans l’épisode Phoenix renaît de ses cendres, est une inspectrice de la police. Sa véritable passion étant la médecine légale, elle aide Apollo grâce à ses gadgets scientifiques.
  • Kristoph Gavin est un avocat de la défense renommé. Il est le frère aîné de Konrad Gavin, ainsi que le mentor d’Apollo avant de se faire arrêter au terme de la première affaire du jeu.
  • Konrad Gavin est le procureur qu’affronte Apollo lors des trois dernières affaires et le leader du très populaire groupe de rock les Gavinners.
  • Le juge est celui qui préside au tribunal depuis le premier jeu Ace Attorney.

Personnages par affaire[]

Atout et volte-face[]

  • Apollo Justice (première apparition)
  • Vérité Wright (première apparition)
  • Phoenix Wright (première apparition)
  • Kristoph Gavin (première apparition)
  • Le juge (première apparition)
  • Enzo Gomez (première apparition)
  • Olga Orly (première apparition)
  • Victor Boulay (seule apparition)

Boulevard des volte-face[]

  • Apollo Justice
  • Vérité Wright
  • Phoenix Wright
  • Le juge
  • Ema Skye (première apparition)
  • Konrad Gavin (première apparition)
  • Dr Chambouseux (seule apparition)
  • Guy Eldoon (seule apparition)
  • Aki "Petit Ange"  Kitaki (seule apparition)
  • Alita Tiala (seule apparition)
  • Willy Kitaki (seule apparition)
  • Ken "Gros Gains" Kitaki  (seule apparition)
  • Paul Meraktis (seule apparition)
  • Edgar Tatillon (seule apparition)

Volte-face et Sérénade[]

  • Apollo Justice
  • Vérité Wright
  • Phoenix Wright
  • Ema Skye
  • Konrad Gavin
  • Le juge
  • Virgil Grimoire (première apparition)
  • Lamiroir (première apparition)
  • Romain LeTouse (seule apparition)
  • Tomas Kashkash (seule apparition)
  • Daryan Crescend (seule apparition)

Volte-face et Succession[]

  • Apollo Justice
  • Vérité Wright
  • Phoenix Wright
  • Ema Skye
  • Kristoph Gavin
  • Konrad Gavin
  • Le juge
  • Virgil Grimoire
  • Olga Orly
  • Vera Monin (seule apparition)
  • Joseph Monin (seule apparition)
  • Eddy Taurial (seule apparition)
  • Zachary Grimoire (seule apparition)
  • Dick Tektiv (seule apparition)
  • Melchior Grimoire (seule apparition)
  • Bill Ballaud (seule apparition)
  • Thalassa Grimoire (seule apparition)

Développement[]

À l’origine, Shu Takumi, le créateur d’Ace Attorney, avait le sentiment que l’histoire de Phoenix Wright avait été menée à son terme avec Trials and Tribulations et que la saga n’avait pas besoin d’une suite. Le projet Ace Attorney 4 fut tout de même concrétisé ; Takumi a donc souhaité créer un tout nouveau protagoniste pour cet opus[1]. Il lui a cependant été demandé que Phoenix soit inclus dans le jeu[2], tout comme le système de jury, qui faisait alors beaucoup parler au Japon[3]. La structure des équipes de développement a également été modifiée : Mitsuru Endo a endossé le rôle de réalisateur tandis que Takumi a gardé celui de scénariste. Celui-ci a également occupé un rôle moins central dans le développement pour laisser place à de nouveaux employés, qui ont contribué via entre autres des idées pour le scénario. La productrice Minae Matsukawa a dit avoir laissé une grande liberté aux équipes, s’assurant surtout que le projet respectait la vision initiale et restait sur les rails[4]. L’équipe de développement a également eu l’occasion d’assister à de vrais procès[5].

Lors de l’écriture de AA4, Shu Takumi a commencé par concevoir les mini-jeux, autour desquels il a ensuite construit les intrigues et les énigmes du jeu. En vue de faciliter la localisation, il a fait en sorte de ne pas créer d'énigmes s’appuyant sur la langue japonaise. Il a en revanche gardé certains éléments de la culture japonaise comme les yakuzas, dont il imaginait qu’ils étaient déjà connus du public étranger[6].

Plusieurs ébauches représentent les premières versions du design d'Apollo Justice.

Concept art d'Apollo.

Lors des premières phases de réflexion pour décider du nouveau protagoniste, l’une des suggestions de Takumi était de faire du juge le personnage principal, au vu de sa popularité. L’idée a toutefois été mise de côté pour privilégier un personnage plus jeune[7]. Le design d’Apollo Justice est passé par plusieurs versions, dessinées par Kazuya Nuri. Dans certaines ébauches, il arborait une cicatrice sur le front et un costume plus formel, pour lequel plusieurs choix de couleurs avaient été proposés, dont le vert et le noir. L’équipe de développement a choisi le rouge à l’unanimité pour le design définitif[8][9].

Takumi a rencontré des difficultés à concevoir Apollo Justice, ayant écrit Phoenix Wright comme s’il parlait à travers lui : il a déclaré "avoir épuisé toutes les parties les plus naturelles de [lui-même] pour le personnage de Phoenix Wright". Il a donc décidé de changer d’approche et de prendre ce qui caractérisait Phoenix à revers, ce qui a donné Apollo, un jeune homme "à la personnalité agressive et passionnée". Le même principe a été appliqué à Vérité Wright, qui a été écrite comme "l’opposée" de Maya Fey[6].

Une ébauche de Vérité Wright la représentant comme une ninja.

Ébauche de Vérité en tant qu'apprentie ninja.

Lors d’une réunion concernant Vérité, il a été proposé d’en faire une "apprentie ninja". Bien que les développeurs aient trouvé l’idée "percutante", celle-ci a vite été écartée, ce qui a été mis sur le compte de l’esquisse qu’Endo avait alors dessinée pour illustrer le concept[10].

Konrad Gavin a été conçu comme un personnage enjoué et insouciant, pour le différencier des procureurs des jeux précédents qui avaient tous une partie sombre enfouie en eux. La partie sombre de Konrad a donc été incarnée par son frère Kristoph Gavin[6].

Aux débuts du développement d’Apollo Justice: Ace Attorney, un concept du nom de "Projet des témoins en 3D" a été proposé afin d’éloigner la saga de ses racines 2D. Finalement, l’équipe a plutôt choisi de mettre en place une version évoluée de la présentation 2D d’Ace Attorney, pour "diverses raisons"[10]. Des éléments 3D ont tout de même été inclus dans le jeu via le "Projet de scène de crime en 3D", idée que Mitsuru Endo voulait intégrer à un jeu depuis dix ans, avant même donc le développement d’Apollo Justice: Ace Attorney[11].

Avant que le mécanisme du bracelet d’Apollo soit choisi pour le jeu final, les équipes ont imaginé plusieurs concepts : montrer la trajectoire des balles en 3D dans une situation où plusieurs balles aurait été tirées dans la même pièce pour déterminer l’ordre des tirs, reconstruire le visage d’un suspect ou encore afficher la valeur monétaire d’un témoignage ou d’une preuve, ce qui aurait pu servir à pointer du doigt des contradictions. Le mécanisme de Perception a aussi d’abord été conçu en couleurs avant d’être passé en noir et blanc[12].

En travaillant sur la bande-son du jeu, le compositeur Toshihiko Horiyama a rencontré des difficultés en écrivant le morceau "Konrad Gavin – Amour coupable". Il a d’abord écrit un morceau entraînant de style J-pop, qui a vite été rejeté par Shu Takumi. Après cela, Horiyama a fait un rêve étrange dans lequel une femme qui était "exactement [son] style" s’approchait de lui alors qu’il attendait le bus. Ils finissaient à un restaurant de tonkatsu après avoir pris le bus ensemble et, pendant le repas, la femme lui proposait son aide pour l’écriture du thème de Konrad. Le serveur arrivait ensuite avec un ordinateur et un module de sons. La femme commençait à écrire la chanson pour Horiyama, puis finissait par lui présenter le résultat : un morceau de hard-rock. Finalement, elle laissait Horiyama pour rejoindre son mari. Horiyama s’est réveillé et a commencé à écrire Amour coupable, en essayant de se remémorer la chanson de son rêve. Il l’a proposée à Takumi, qui l’a approuvée et lui a donné son titre officiel quelques jours plus tard[13].

Pour la promotion du jeu, Capcom a collaboré avec le ministère de la Justice japonais, qui se préparait alors à mettre en place le système de jury, lequel est également présent dans le jeu[6]. Takumi s’est personnellement rendu au siège du ministère afin d’y présenter ce nouvel opus. On lui a notamment fait la remarque qu’en réalité, la police était beaucoup moins négligente dans ses enquêtes que dans le jeu[14].

Au final, tandis que Takumi avait souhaité créer un tout nouvel Ace Attorney, le résultat final a été une fusion entre l’ancien et le nouveau[15].

Crédits[]

  • Réalisation :
    • Mitsuru Endo
  • Planification :
    • Takeshi Yamazaki (山崎 剛 Yamazaki Takeshi)
    • Keisuke Yamakawa
  • Design/Art :
    • Kazuya Nuri (塗 和也 Nuri Kazuya)
    • Akiko Nishizawa
    • Koujiro Ogiwara
    • Tatsuro Iwamoto
  • Graphismes :
    • Tetsuya Enomoto
    • Norihide Fujii
    • Miho Kobayashi
    • Yusuke Yamamoto
    • Takenori Kimoto
    • Tadashi Noyama
    • Shuichi Muramoto
    • Kiyoko Takeda
  • Décors :
    • Chie Nakayama
    • Hirotada Miyatake
    • Yuko Nakadai
    • Rika Kono
  • Programmation :
    • Toshihiko Honda
    • Nobuhito Shimizu
    • Naomi Nishiyama
    • Takashi Nishimura
    • Kei Hashimoto
  • Musique :
    • Toshihiko Horiyama (堀山 俊彦 Horiyama Toshihiko)
    • Hideki Okugawa
  • Effets sonores :
    • Yoshiki Sandou
    • Atsuko Fujitani
  • Animation :
    • Kouta Hukamachi
    • Takashi Yoshikawa
  • Traduction :
    • Alexander O. Smith
    • Nanica K. K.
  • Localisation :
    • Andrew Alfonso
    • Eric Bailey
    • Kaori Funakoshi
    • Brandon Gay
    • Janet Hsu
    • Ludo Nomura
    • Gianluigi Riccio
    • Enric Sarrado
    • Florian Seidel
    • Absolute Quality (Europe) Ltd.
  • Remerciements :
    • Ryoji Yamamoto
    • Asuka Hayashi
    • Toyoshige Hanaoka
  • Producteur :
    • Minae Matsukawa (松川 美苗 Matsukawa Minae)
  • Producteur exécutif :
    • Keiji Inafune
  • Créateur original/Directeur de la saga :
    • Shu Takumi (巧 舟 Takumi Shuu)

Références[]

  1. Castle, Matthew (2014-06-16). "Interview: Shu Takumi on the Phoenix Wright trilogy". Archivé à partir de la page originale le 31-10-2014. Consulté le 24-04-2024.
  2. Takumi, Shu (2007-03-30). "Gyakuten Saiban 4 Blog Entry 6: Changing Protagonists (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 07-04-2021.
  3. Famitsu (04-12-2017). "Celebrating Gyakuten Saiban 4's Nintendo 3DS release! We Ask Takumi Shū This And That About Gyakuten Saiban 4 (2017)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 07-04-2021.
  4. Ash (19-06-2023). "Celebrating the Release of Gyakuten Saiban 4 - A Discussion with 4 Members of the Team (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 20-03-2024.
  5. Kelly, Kevin (28-07-2009). "Interview: Ace Attorney Investigations producer Motohide Eshiro". Engadget. Consulté le 24-04-2024.
  6. 6,0 6,1 6,2 et 6,3 Hsu, Janet (18-11-2017). The Making of Apollo Justice: Ace Attorney, Feat. Shu Takumi. Capcom News. Consulté le 24-03-2024.
  7. Ash (28-08-2020). "Secret Footage - Episode 1: The First Face-to-face Meeting Was A Cruel Trap (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 24-04-2024.
  8. Ash (28-08-2020). "Secret Footage - Episode 2: The Night Before Odoroki Hōsuke‘s Birth (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 24-04-2024.
  9. Ash (28-08-2020). "Secret Footage – Final Episode: Become Stained In The Colors of Surprise (Odoroki)! (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 24-04-2024.
  10. 10,0 et 10,1 Yamazaki, Takeshi (10-04-2007). "Gyakuten Saiban 4 Blog Entry 9: All we need is IMPACT? (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 06-04-2021.
  11. Endo, Mitsuru (06-04-2007). "Gyakuten Saiban 4 Blog Entry 8: Return to the Crime Scene (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 06-04-2021.
  12. Endo, Mitsuru (27-03-2007). "Gyakuten Saiban 4 Blog Entry 3: About The New Features (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 06-04-2021.
  13. Horiyama, Toshihoko (2007), "Gyakuten Saiban 4 BGM: Horiyama (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 06-04- 2021.
  14. Ash (21-05-2022). "[Mari-Detective] Brimming with memory-filled stories the fans had longed to hear! A report of the Gyakuten Saiban 10th Anniversary Special Court, where the new title Gyakuten Saiban 5 was also announced! (2012)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 11-10-2022.
  15. Ash (05-09-2016). "4 Isn’t A Change From The Old To The New, But A Fusion Between The Old And The New (2007)". Gyakuten Saiban Library. Consulté le 17-11-2022.
Advertisement