Wiki Ace Attorney
Advertisement


Kévin Miron est un enfant fan du samouraï d'acier. Il s'introduit souvent chez Global Studios pour essayer d'apercevoir son héros favori, au grand dam de Flavie Eïchouette, la gardienne de sécurité. Il ne se sépare jamais de son appareil photo numérique, avec lequel il capture toutes les victoires du samouraï d'acier. Il colle ensuite les photos dans son album.

Témoin de meurtre[]

Le 15 Octobre 2016 en début d'après-midi, voulant voir la répétition du samouraï d'acier, Miron s'introduit chez Global Studios via le conduit d'aération de la zone des employés, à l'aide d'un plan qu'il a trouvé sur Internet. Il se dirige ensuite vers le studio 1. Il passe par la forêt pour éviter Eïchouette, mais se perd en chemin, et déclenche quand même la caméra de sécurité. Finalement, il atteint le studio 2, aperçoit le samouraï d'acier et le prend en photo. Il assiste alors au meurtre lorsque Dee Vasquez pousse Jacques Hammer sur le grillage pour se défendre. Le samouraï d'acier ayant perdu, Miron rentre chez lui sans prendre d'autres photos.

Retour à Global Studios[]

Miron retourne à Global Studios le 18 Octobre dans l'après-midi. Il y rencontre Phoenix Wright et Maya Fey, mais refuse de leur dire quoi que ce soit. Il se fait ensuite poursuivre par Eïchouette mais arrive à la semer, perdant cependant une de ses cartes Ultra Rare du samouraï d'acier. Wright propose de lui rendre contre des informations, mais l'ayant en double, Miron lui dit qu'il peut la garder.

Plus tard, Wright revient avec Mia Fey, invoquée par Maya. Celle-ci réussit à amadouer Miron, et celui-ci accepte de leur donner des informations contre une carte Ultra Rare Premium, qu'ils ont obtenus d'Iseult Rosentz. Miron leur montre alors son appareil photo et donne à Mia son album des victoires du samouraï d'acier. Il leur ment en racontant qu'il a vu le samouraï d'acier vaincre son adversaire. Atterrés, Wright et Mia se disent qu'ils ne doivent absolument pas laisser Miron témoigner, mais Tektiv a tout entendu et emmène Miron avec lui.

Durant le procès[]

Miron témoigne durant la deuxième session du procès. Il prétend avoir vu le samouraï d'acier vaincre son adversaire, mais n'avoir pas pu prendre de photo car il n'avait pas son appareil à ce moment là. Wright le contredit en rappelant que Miron lui-même a déclaré jamais se séparer de son appareil photo. Miron admet alors qu'il avait son appareil photo, mais qu'il était trop concentré sur le combat pour en prendre une. Mais encore une fois, cela ne tient pas: Miron est incapable de décrire le combat.

Miron déclare alors qu'il a prit des photos, mais qu'il était trop tard: le samouraï d'acier avait déjà gagné. Il a alors effacé toutes les photos. Wright présente alors l'album de Miron pour prouver que c'est impossible: Miron aurait forcément gardé une photo du samouraï d'acier devant son adversaire vaincu. Wright comprend alors ce qu'il s'est passé: Miron a tout simplement vu le samouraï d'acier perdre et ne peut pas l'accepter. Miron fond en larme et dit enfin la vérité. Il donne également à Wright la photo du samouraï d'acier devant le studio 2.

Le témoignage de Miron aura été crucial pour Wright, car il lui a permit de prouver deux choses: Hammer était dans le costume du samouraï d'acier, et le crime a eu lieu au studio 2, retournant complètement l'affaire.

Personnalité[]

Miron est un enfant énergique mais aussi particulièrement irrespectueux et agressif. Il va souvent rembarrer Wright, Maya et même Benjamin Hunter et le Juge. La seule exception étant Mia, à qui il va même donner son album de photos.

Miron est très intelligent pour son âge. On sait qu'il est capable d'utiliser Internet pour trouver un plan de Global Studios, et de s'y rendre tout seul. Il arrive également à manipuler les adultes, en exigeant de Wright une carte URP contre des informations, et en obligeant Hunter à lui laisser son appareil photo lors de son témoignage. Lorsque Wright lui propose de lui rendre sa propre carte contre des informations, Miron lui répond "Mais c'est ma carte ! En m'offrant un truc qui m'appartient, tu nies la base même de notre société de consommation, à savoir le principe du commerce équitable !"

Bien qu'il soit parfaitement conscient que le samouraï d'acier n'est qu'une série fictive, Miron n'arrive tout de même pas à concevoir que le samouraï puisse perdre. Entrant en pleine dissonance cognitive, il va alors mentir à répétition jusqu'à ce que Wright le force à admettre la vérité lors du procès.

Miron se déplace avec un sabre dans le dos, mais il est trop petit pour le dégainer. On le voit se débattre avec son sabre lorsqu'il est énervé.

Nom[]

  • Japonais : Kyuuta Ootaki (大滝九太) : "Ootaki" vient de "Otaku", référence au fait qu'il est un grand fan du samouraï d'acier.
  • Anglais : Cody Hackins est un jeu de mot sur "code hacking" signifiant "piratage de code".
  • Français : Kévin Miron : le prénom "Kévin" est souvent utilisé sur Internet pour désigner quelqu'un d'immature. "Miron" pourrait venir du verbe "mirer", faisant référence au fait que Miron passe beaucoup de temps à regarder la série ou des combats en live.


Advertisement