Wiki Ace Attorney
Advertisement

Paul Defès est l'ami d'enfance de Phoenix Wright et de Benjamin Hunter. Personnage récurrent de la série, il s'est souvent retrouvé impliqué dans leurs enquêtes et a un don pour s'attirer les ennuis. Wright et Hunter disent d'ailleurs souvent "Quand Paul Defès arrive, tout part à la dérive".

Enfance[]

Defès, Hunter et Wright se sont rencontrés à l'école primaire. Un jour, Defès était absent. S'ennuyant, il décida de finalement aller à l'école et vola l'argent de cantine d'Hunter. Le lendemain, Wright fut accusé du larcin. Tout le monde le croyait coupable, sauf Defès et Hunter qui argumentèrent qu'ils n'y avait aucune preuve. C'est cette expérience qui donnera à Wright l'envie de devenir avocat de la défense. Hunter avait deviné à l'époque que Defès était le véritable coupable, mais Wright ne l'apprit qu'adulte.

Accusé de Meurtre[]

Article lié à La première volte-face

En 2016, Defès était en couple avec une mannequin du nom de Cindy Stone. Cependant, elle finira par rompre avec lui et refuser de répondre à ses appels ou de le voir.

Le 31 Juillet 2016, Defès se rend à l'appartement de Stone pour essayer de lui parler. Celle-ci n'étant pas présente, il finira par s'en aller. Après son départ, un cambrioleur nommé Frank Khavu s'introduit dans l'appartement. Lorsque Stone le surprend, il la tue. Il décide alors d'appeler la police et d'accuser Defès du meurtre de Stone.

Defès demande alors à Wright, qui vient de devenir avocat, de le défendre. Ce dernier accepte.

LB - 2

Paul à la barre des témoins

Au début du procès, Defès est effondré par la mort de Stone. Il témoigne en premier, admettant que cette dernière l'avait quitté. Wright réussit finalement à prouver son innocence. Cependant, l'opinion de Defès envers Stone se détériore, Victor Boulay révélant qu'elle le trompait. Wright montrera alors la pendule que Defès lui avait fabriqué et que Stone gardait avec elle, bien que la pendule soit lourde, pour lui montrer qu'elle tenait tout de même à lui à sa façon.


Vendeur de Hot-dogs[]

En décembre 2016, suivant les conseils de Kiyance, sa petite amie, Defès tient un stand de hot-dogs "Samouraï d'Acier" sur la plage du lac Gourd. Pour décorer son stand, Kiyance lui confectionne des banderoles composées de drapeaux et lui offre un gros Samouraï d'Acier gonflable.

Le 20 décembre, lassé de son compresseur électrique qui fonctionnait mal, Defès décide d'essayer de gonfler le samouraï avec une cartouche d'air. Soudain, la valve explose, faisant un bruit assourdissant, et le Samouraï ainsi que la cartouche d'air s'envolent et retombent dans le lac. Un couple qui passait par là prend une photo, sur laquelle on peut voir en arrière-plan, sur le lac, une forme sombre ressemblant vaguement à un monstre marin. Les locaux s'enflamment et nomment ce monstre "Gourdy". Mais en réalité, Gourdy n'est rien d'autre que le Samouraï d'Acier dégonflé de Defès.

Tout les soirs, afin de ne pas être vu, Defès emprunte une barque et parcourt le lac pour essayer de retrouver le Samouraï.

Le 24 décembre, Defès retrouve enfin le Samouraï d'Acier sur le lac. Il ramène la barque à 23h50, puis s'apprête à partir. Soudain, il entend un coup de feu, alors même qu'il écoute la radio avec des écouteurs au volume maximum. Après avoir regardé autour de lui pour essayer de localiser la source du tir, sans succès, il rentre chez lui.

Le 25 décembre, Defès rencontre Wright et Maya Fey pendant leur enquête. Il leur parle de Gourdy et dévoile à Maya que Wright, Hunter et lui étaient dans la même classe en primaire.

Le 26 décembre, Defès réinstalle le Samouraï d'Acier à côté de son stand de hot-dogs. Mais Wright et Maya viennent le voir en lui montrant la capsule d'air qu'il avait utilisé pour essayer de gonfler le Samouraï, qu'ils ont retrouvée entourée d'une banderole de Kiyance. Defès est contraint de raconter toute l'histoire et de leur révéler la vraie nature de Gourdy.

Le 27 décembre, Defès assiste au procès de Hunter en tant que spectateur. Après un témoignage de Yanni Yogi se faisant passer pour un vieillard sénile dans lequel Wright ne trouve aucune contradiction, Hunter est déclaré coupable. Defès, voulant sauver Hunter, interpelle le juge et révèle qu'il était là le jour du meurtre et qu'il a entendu un coup de feu. Le juge, ne pouvant ignorer un nouveau témoin, annule son verdict malgré les protestations du procureur Manfred von Karma.

Defès raconte qu'au moment du coup de feu, la présentatrice à la radio disait "c'est bientôt Noël", ce qui permet de situer le coup de feu le 24 décembre. De plus, le fait qu'il l'ait entendu avec des écouteurs et le volume au maximum veut dire que le coup de feu venait de tout prêt, et donc obligatoirement de la cabane du loueur de barques. Ce témoignage, couplé à d'autres pièces à convictions, permet de prouver qu'il y a eu un troisième coup de feu 20 minutes avant les deux autres, ce qui va faire complètement basculer l'affaire et permettre à Wright de soumettre une toute nouvelle théorie, qui se révèlera exacte, et dans laquelle Hunter est innocent.

Le témoignage de Defès aura été d'autant plus efficace que von Karma n'aura pas eu l'occasion de préparer Defès.

On apprend plus tard que Kiyance va partir en Australie, ce qui met fin à leur relation. Plus tard, Defès sort avec Jennifer, qu'il suit jusqu'au Japon, puis avec Katty Tom, qui le quitte pour aller à Hollywood.

Agent de sécurité[]

En octobre 2018, Defès travaille à mi-temps en tant qu'agent de sécurité à KB sécurité. Il est dans une salle de contrôle et est chargé de contacter une équipe d'intervention s'il aperçoit quelque chose de suspect. Il est supervisé par Flavie Eïchouette.

Mais dans la nuit du 11 au 12 octobre, Defès profite du fait que Eïchouette soit en vacances pour déserter son poste afin d'aller voir une de ses ex, Donna. En sortant de KB, vers 1h, Defès trouve le portefeuille d'Henri Duplaisir, devant la porte du bureau du PDG. En fouillant dans le portefeuille, Defès trouve une photo de la femme d'Henri, Désirée Duplaisir. Le lendemain, il décide d'essayer de la draguer en lui rendant le portefeuille de son mari. Mais en arrivant chez les Duplaisir, Defès tombe nez à nez avec Phoenix Wright et Maya Fey, qui sont en train de préparer la défense d'Henri, accusé d'avoir volé l'Urne sacrée du village Kurain. Defès leur parle de sa trouvaille et leur donne quelques informations sur KB.

Wright parvient à faire acquitter Henri, mais ce dernier est rapidement arrêté une nouvelle fois, cette fois ci pour le meurtre de Ken Bullard, le PDG de KB. Malheureusement pour Defès, il s'avère que le meurtre a eu lieu la nuit où il a quitté son poste. Wright le confronte à ce sujet, et Defès finit par fondre en larmes, comprenant qu'il aurait pu sauver son patron. Pire encore, il s'avère que l'alarme du bureau du PDG avait été activée cette nuit-là.

Finalement, Wright parvient à défendre Henri avec succès une deuxième fois en exposant le vrai coupable, le détective Matt Moissat. Ironiquement, l'absence de Defès a été fatale pour Moissat, qui avait attiré Henri dans un piège et activé l'alarme afin qu'un agent se rue dans le bureau du PDG et y découvre Henri devant le cadavre de Bullard. Mais Defès n'étant pas à son poste, personne n'a été prévenu et Henri a pu quitter les lieux sans encombres.

Nom[]

  • Japonais - Masashi Yahari (矢張政志) : "Yahari" (矢張) signifie "Je le savais" ou "évidemment" et "Masashi" (政志) vient de "Masashiku", qui signifie "avec certitude". Dans la version japonaise, les personnages disent "jiken no kage ni, yappari Yahari" ("Quand quelque chose arrive, c'est évidemment Yahari")
  • Anglais - Larry Butz est un jeu de mot avec "Hairy Butts" ("Fesses poilues"). Dans la version anglaise, les personnages disent "when something smells, it's usually the Butz" ("Quand ça sent mauvais, c'est généralement le Butz").
  • Français - Paul Defès est un jeu de mot avec "Poil de fesses".
Advertisement